Royal LePage fait l’actualité!

 

L’Étude sur le prix des maisons de Royal LePage (T3) a été diffusée aux médias ce matin. Partout au pays, nos porte-parole répondent aux appels des médias et accordent des entrevues tout au long de la journée. Voici quelques articles publiés ce matin.


Immobilier: augmentation des prix à Montréal
Les Affaires
Wednesday, October 15, 2014

http://www.lesaffaires.com/mes-finances/immobilier/immobilier-augmentation-des-prix-a-montreal/572921

Le nombre de transactions a légèrement progressé dans le marché immobilier résidentiel de la région de Montréal au troisième trimestre. Les prix, eux aussi, ont légèrement augmenté, selon un rapport Royal LePage, qui perçoit cette tendance comme la preuve que le marché «atterrit en douceur».

L’étude note que les ventes ont progressé de 3,4% au troisième trimestre par rapport à la même période l’an dernier, tous types de propriétés confondues.

Les prix, pour leur part, connaissent une modeste avancée dans la région. Le prix des maisons à deux étages a augmenté de 0,2% à 403 714$. Les maisons de plain-pied gagnent 2,6% à 296 857$. Celui des condos monte de 0,5% à 241 000$.

Dominic St-Pierre, directeur principal, Royal LePage pour la région du Québec, croit que les données de l’étude démontrent que le marché immobilier est en train d’atterrir en douceur. Le fait que les vendeurs s’adaptent tranquillement au marché d’acheteurs en ajustant leur prix contribue à stabiliser le marché et à éviter une correction plus abrupte des prix dans le futur, selon lui.

À l’échelle du pays, le marché continue de défier « l’atterrissage en douceur » tant espéré par les décideurs politiques. Selon les types de propriétés, les prix ont progressé d’entre 4,4% et 6,1% en moyenne au pays.

Prix des maisons : des signes de ralentissement
Agence France Presse via La Presse
Wednesday, October 15, 2014

http://affaires.lapresse.ca/finances-personnelles/immobilier/201410/15/01-4809422-prix-des-maisons-des-signes-de-ralentissement.php

Le prix des maisons à travers le pays montre des signes de ralentissement, d’après la plus récente étude de Royal LePage, dont les résultats ont été dévoilés mercredi.

Selon le fournisseur de services aux agences immobilières, l’augmentation du prix moyen d’une propriété a oscillé entre 4,4 et 6,1% d’une année à l’autre au troisième trimestre.

Au cours de cette période, le prix moyen d’une maison standard à deux étages a progressé de 5,5%, à 441 714 $, alors que celui d’une propriété individuelle de plain-pied a bondi de 6,1% pour s’établir à 405 101 $. Les appartements en copropriété ont toutefois affiché des gains plus modestes, soit 4,4%, pour atteindre 257 377 $.

Les hausses les plus marquées ont été constatées à Toronto et Calgary. À Toronto, la progression du prix moyen d’une maison individuelle a entre autres oscillé entre 7,2 et 8,0%.

Du côté de Calgary, la forte demande a fait bondir le prix des appartements en copropriété de 11,8% (294 156 $) et celui des maisons individuelles de plain-pied de 10,8% (515 844 $).

À Montréal, le prix moyen des maisons individuelles de plain-pied a atteint 296 857 $, soit une augmentation de 2,6% par rapport au même trimestre l’an dernier.

Le prix de la maison standard à deux étages est demeuré stable, augmentant de 0,2%, pour se fixer à 403 714$, alors que celui des appartements en copropriété a connu une légère hausse de 0,5%, passant à 241 000 $.

«Durant les sept années pendant lesquelles le marché immobilier canadien a amorcé sa reprise après la récession mondiale, la croissance des prix des maisons a été robuste, dépassant souvent la moyenne à long terme d’environ 5%», a souligné le président et chef de la direction de Royal LePage, Phil Soper.

Par voie de communiqué, il a ajouté que le ralentissement annuel des prix était «normal».

Immobilier: le marché reprend de la vigueur à Montréal
Journal de Montréal (Agence QMI)
Wednesday, October 15, 2014

http://www.journaldemontreal.com/2014/10/15/immobilier-le-marche-reprend-de-la-vigueur-a-montreal

Le marché immobilier démontre des signes de reprise dans la région de Montréal alors que les ventes et les prix ont augmenté au troisième trimestre.

«Il est encourageant de constater que la correction du marché immobilier se fait en douceur», explique Dominic St-Pierre, directeur principal, Royal LePage pour la région du Québec.

D’après la firme immobilière, les ventes trimestrielles ont progressé de 3,4 % par rapport à la même période l’an dernier, tous types confondus de propriétés.

Les prix ont aussi augmenté à Montréal. Le prix médian d’une maison individuelle de plain-pied s’est accru de 2,6 % par rapport au même trimestre l’an dernier à 296 857$.

Le prix de la maison standard à deux étages est demeuré stable, augmentant de 0,2 %, pour se fixer à 403 714$.

Le prix des appartements en copropriété s’est également stabilisé, comme ce fut le cas au cours des quatre derniers trimestres, avec une petite augmentation de 0,5 % pour atteindre 241 000$.

Toutefois, les ventes n’ont pas augmenté en banlieue de Montréal. Sur les couronnes nord et sud, les ventes ont diminué respectivement de un pour cent et de 3,4 %.

Hausse modeste des prix des propriétés
Brossard Éclair/Courrier du Sud
Wednesday, October 15, 2014

http://www.brossardeclair.ca/2014/10/15/hausse-modeste-des-prix-des-proprietes

BROSSARD – Le prix des propriétés de Brossard a remonté modestement au 3e trimestre par rapport à l’an dernier, selon une étude publiée par Royal LePage, le 15 octobre.

Alors qu’une maison individuelle de plain-pied se vendait 277 850$ au 3e trimestre de 2013, le prix se situe aujourd’hui à 283 500$, en hausse d’environ 2%. Du côté des maisons standards à deux étages, les prix ont augmenté de 0,1% pour s’établir à 405 250$.

À l’opposé, le prix des appartements en copropriété standards est passé de 195 000$ à 194 000$, une diminution de 0,5%.

Pour ce qui est des ventes de propriétés sur la Rive-Sud, elles ont diminué en moyenne de 3,4% depuis un an.

Des hausses progressives à Longueuil

À Longueuil, le prix des maisons individuelles de plain-pied a augmenté de 4,5% par rapport au 3e trimestre de 2013, passant de 248 875$ à 260 000$. Pour ce qui est du prix des appartements en copropriété et des maisons à deux étages, il a respectivement augmenté de 3,4% et 1,3%.

Au cours du dernier trimestre, l’inventaire des propriétés dans la région métropolitaine a poursuivi son ascension, mais de façon plus modérée que lors des trimestres précédents. En revanche, une diminution des maisons mises en vente s’est dégagée du 3e trimestre, réduisant légèrement l’écart entre l’offre et la demande. À Longueuil, les maisons individuelles de plain-pied et les maisons standards à deux étages ont quant à elles vu leur inventaire réduit de 3%.

Pas de correction abrupte en vue

Alors que la croissance du coût des maisons canadiennes a été robuste dans les années suivant la récession mondiale, nous assistons maintenant à un ralentissement normal de la hausse annuelle des prix, selon le président et chef de la direction de Royal LePage, Phil Soper.

«Nous nous attendons à ce que le prix des maisons continue de croître dans les mois qui viennent, mais à un rythme plus lent que ce que nous avons vu ces dernières années», indique M. Soper.

«Il est encourageant de constater que la correction du marché immobilier se fait en douceur », explique le directeur principal de Royal LePage pour la région du Québec, Dominic St-Pierre. Il suggère que le fait que les vendeurs s’adaptent tranquillement au marché d’acheteurs en ajustant leur prix contribue à stabiliser le marché et à éviter une correction plus abrupte des prix dans le futur.

À l’échelle nationale, le prix moyen d’une maison canadienne a grimpé entre 4,4% et 6,1% sur douze mois, lors du 3e trimestre de 2014.

Source: Royal LePage

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s