Responsabilité sociale de l’entreprise : Êtes-vous authentique?

iStock_000055871778Medium_GrafnerDes entreprises partout dans le monde ont mis la lumière sur leurs efforts philanthropiques, et avec raison! La responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) est en corrélation directe avec la satisfaction des  consommateurs et des employés. Selon une étude menée en 2013 par Cone Communications, 90 pour cent des consommateurs vont plus souvent faire confiance aux entreprises qui appuient des causes sociales et leur demeurer fidèles. Dans la même veine, d’après une étude faite en 2014 par Net Impact auprès de nouveaux diplômés, 71 pour cent des répondants ont dit qu’ils accepteraient une baisse de salaire de 15 % pour travailler pour une entreprise qui souscrit à la RSE.

Alors que de telles statistiques peuvent témoigner de la valeur et de l’adoption généralisée de la RSE, il y a un nouveau principe que les entrepreneurs saisissent. Lorsque nous faisons preuve de bonne volonté dans les gestes que nous posons individuellement, les efforts déployés deviennent de puissants outils de réseautage et de marketing. La magie s’exerce quand de vraies personnes posent de vrais gestes, en prenant des initiatives communautaires qui démontrent leur authenticité par rapport à la cause adoptée. De cette façon, les efforts vont au-delà de la simple communication des bonnes choses que nous faisons, au moyen des gestes que nous posons.

Rebecca Permack, courtier immobilier de Coquitlam, en Colombie-Britannique, organise chaque année une chasse aux œufs de Pâques qui attire des centaines de familles et permet de recueillir beaucoup d’argent pour un centre d’hébergement local pour femmes. Cet événement en dit long sur l’authenticité de Rebecca. Il dit clairement qu’elle se soucie des familles, qu’elle est active dans sa communauté et que la sécurité des femmes et des enfants est importante pour elle. Chaque année, avec sa chasse aux œufs de Pâques, Rebecca rencontre de nouvelles personnes, établit des alliances de grande valeur grâce aux commanditaires de l’événement et obtient de nouvelles inscriptions – même de nombreux mois après l’événement –  en conséquence des efforts qu’elle déploie pour la communauté.

Patrice Gale, courtier immobilier à Toronto, utilise une autre approche dans sa région. Patrice a organisé une vente de garage communautaire à Bedford/Wanless pour la Fondation au cours des sept dernières années. Elle consacre un pourcentage important de son budget de marketing annuel à cet événement. Elle imprime et distribue des prospectus dans le voisinage pour encourager les gens à faire une vente de garage à une date choisie en mai. Patrice fait un don équivalent à tous les dons reçus de la communauté, et la totalité des fonds recueillis est versée à un centre d’hébergement local pour femmes. Tout comme pour Rebecca, cet événement en dit long à propos de Patrice. Elle se fait d’importants contacts lors de l’événement, se fait connaître dans sa communauté, en plus d’obtenir des inscriptions.

D’autres courtiers immobiliers ont relevé des défis physiques pour sensibiliser les gens et recueillir des fonds pour de bonnes causes, en plus d’établir des liens avec des intervenants et des commanditaires en cours de route. La participation à des marathons, l’ascension du mont Grouse de Vancouver plusieurs fois par jour, du canotage sur de longues distances et même une expédition de huit jours dans la cité perdue de Machu Picchu au Pérou sont de beaux exemples qui illustrent les multiples façons dont les courtiers immobiliers s’impliquent pour relever un défi personnel afin de s’améliorer, tout en contribuant à une cause importante. D’autres courtiers immobiliers donnent une partie de leurs commissions à un organisme caritatif qui leur est cher. Ils peuvent ainsi faire montre de leur générosité sur des affichettes, dans des présentations d’inscriptions, en ligne et lors de conversations avec des personnes rencontrées.

Pour reprendre les mots de Scott Stratten, dans son ouvrage UnSelling, ce qui compte dans la stratégie de la marque, c’est ce que vous faites. Votre marque n’est pas ce que vous prétendez qu’elle est; elle est l’expérience qu’elle procure à vos clients et ce que ces derniers en disent aux autres. Être authentique, engagé envers une cause et être visible grâce à ses bons gestes rapporte beaucoup à de nombreux courtiers immobiliers qui ont le sens de l’entreprenariat.

Le défi que tous les vendeurs doivent relever dans chaque secteur, c’est de rencontrer de nouvelles personnes et d’établir une marque personnelle afin de se démarquer des autres. Une bonne façon de commencer, c’est de choisir une cause qui vous tient à cœur et de poser des gestes qui démontrent votre sensibilité envers cette cause.

Cet article avait été publié dans le numéro de juillet 2015 de la revue REM.

 

Shanan Spencer-Brown head shot (1)Shanan Spencer-Brown est la directrice administrative de la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage qui, depuis sa création en 1998, a recueilli plus de 20 millions de dollars au profit des centres d’hébergement pour femmes ainsi qu’au soutien des programmes de prévention de la violence. Royal LePage a récemment été nommée « meilleure entreprise citoyenne » de 2015 par l’Association canadienne de la franchise.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s