Conseil de la part d’un cultivateur de concombres sur la façon de propulser votre carrière à un niveau supérieur

Texte soumis par Alan Stewart

Je ne suis pas jardinier, mais j’adore les bons concombres. Donc, au printemps, ma femme et moi nous sommes documentés sur la façon de cultiver de savoureux légumes (oui, je sais qu’en réalité il s’agit d’un fruit!).

J’ai préparé une superbe plate-bande orientée plein soleil. Nous nous sommes assurés que le sol avait le bon pH. Nous avons ajouté de la tourbe, du compost et du fumier de poule. Après avoir tout mélangé et préparé, nous nous sommes assurés que le sol était humide et bien drainé, et avons utilisé une minuterie pour veiller à ce que nos concombres reçoivent toute l’eau nécessaire.ARS_cucumber

Nous avons planté les graines avec soin dans les rangées, à 2,5 cm (1 po) de profondeur en respectant un espacement de 25 cm (10 po) et avons attendu.

Ce fut une explosion de plants avec des feuilles et des tiges qui grimpaient comme un riche monstre vert sorti des ténèbres. Nous étions tellement fiers. Et ils ont poussé, poussé, et nous salivions à l’idée de savourer le goût frais et croquant de nos efforts… mais il n’y avait aucun bouton de fleur visible sur les plants. Pas un seul.

Frustrés, nous nous sommes rendus chez un fermier local qui a une serre pour lui demander la raison pour laquelle nous réussissions si bien à faire pousser une telle vigne, sans pour autant obtenir de fruit?

« C’est facile, nous répond-il avec son accent hollandais. Vos plants ont la vie trop facile. Vous avez tous les ingrédients dont vous avez besoin, mais si vous voulez que vos plants fleurissent, vous devez leur faire subir un certain stress! »

« Je ne comprends pas! », ajoutai-je en toute honnêteté.

« C’est comme la vie, dit-il se redressant et adoptant l’attitude d’un professeur. Lorsque la vie est trop facile, vous n’avez pas à vous soucier de produire des fruits et des graines. Vos plants de concombres sont trop confortables pour être dérangés. Il fait une pause et reprend sa position légèrement inclinée. Donnez-leur une bonne ration d’eau, puis fermez le robinet pour un certain temps. Vous serez étonnés des résultats. »

J’ai pensé que la notion d’un plant qui réagit au confort était un peu folle, mais je n’avais rien à perdre. J’ai fait ce qu’il m’a suggéré. Et les résultats ont été incroyables! Notre salade grecque n’a jamais été aussi savoureuse.

Si vous êtes confortable dans la vie et dans votre carrière, il y a fort à parier que vous ratez l’occasion de connaître l’EXCELLENCE en ajoutant un peu de stress. L’ajout du facteur stress vous donnera l’occasion de multiplier les efforts et vous guidera sur la voie de l’excellence.

Que diriez-vous d’augmenter vos retenues salariales mensuelles prélevées automatiquement pour votre REER? Pourquoi ne pas faire des réservations pour des vacances en famille de l’an prochain qui vous obligeront à y aller? Pourquoi ne pas vous engager pendant la fin de semaine à suivre ce cours sur le mariage dont vous et votre femme parlez depuis des années? Ou encore, pourquoi ne pas augmenter le montant de vos dons? Toutes ces initiatives signifient que vous aurez à travailler un peu plus fort et à étirer votre budget pour pouvoir payer les factures, mais elles vous aideront à mener une vie plus enrichissante et fructueuse.

Saisissez l’occasion d’ajouter dès maintenant des stress positifs dans votre vie, avant que les stress négatifs, comme la hausse des taux d’intérêt ou le manque de clients, ne vous rattrapent après avoir passé un peu trop de temps sur la voie de la facilité… et trop peu de temps dans le jardin!

Alan StewartAlan Stewart est directeur régional de l’agence immobilière Royal LePage Sussex, détenue par Royal LePage, située à Vancouver et sur la Sunshine Coast, en Colombie-Britannique. Alan, qui a commencé à vendre des propriétés en 2003, a conclu 106 transactions au cours de sa première année dans le secteur. Alan croit que le bonheur consiste à être généreux de son temps et de ses talents, tout en étant reconnaissant pour les récompenses. Directeur de la Sunshine Coast Real Estate Association, et ancien président et membre fondateur du Rotary Club of Pender Harbour, il redonne à l’industrie et à sa communauté en assurant une formation instructive et motivante et en faisant des présentations orales, est entraîneur sportif pour les jeunes, commissaire-priseur et animateur de divers événements communautaires et activités caritatives.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s